Google Play Store : une cinquantaine d’applications avec un adware

0

Un nouvel adware vient d’être détecté dans une cinquantaine d’applications proposées sur le Google Play Store. C’est Avast qui l’a cette fois détecté et a avisé Google.

Google Play Store : une cinquantaine d’applications avec un adware
Attention à ces applications !

Les applications proposées sur le Play Store de Google doivent se conformer à certaines règles. L’une d’entre elles consiste à ne pas ajouter un adware au sein des applications. Ce dernier n’est pas en effet très apprécié du fait qu’il diffuse des publicités incessantes et souvent dérangeantes. Pourtant, de nombreuses apps lancées sur la plateforme de Google en contiennent. Plus tôt dans l’année, Check Point en a déjà détecté. Idem pour Trend Micro ! Et maintenant, c’est au tour d’Avast qui signale la firme de Mountain View de la présence d’un adware dans un certain nombre d’applications disponibles sur son Play Store.

Plus de 30 millions de téléchargements déjà

D’après le spécialiste en cyber sécurité, plus d’une cinquantaine d’applications sont concernées par cet adware. Elles sont de diverses natures ! On y trouve des applications de musique, des outils d’édition de photos et également des applications dédiées au fitness. Jusqu’à présent, l’ensemble de ces applications compte déjà plus de 30 millions de téléchargements. Le chiffre est énorme, car l’adware a été détecté un peu tardivement.

A noter qu’Avast s’est servi de sa plateforme de renseignements sur les menaces mobiles apklab.io pour parvenir à découvrir la présence de cet adware. Et il a donné le nom de TsSdk à ce logiciel, car le terme figurait dans la première version des applications malveillantes qui affichent de manière persistante des annonces en plein écran et allant jusqu’à convaincre les utilisateurs d’installer d’autres applications.

Deux versions d’adware

Par ailleurs, l’adware existait en deux versions. Et sur son blog, la société explique qu’elles « utilisent les bibliothèques pour afficher continuellement un nombre croissant de publicités, ce qui va à l’encontre des règles de Google Play Store ». La première version de ces applications a déjà été téléchargée et installée 3.6 millions de fois. La deuxième version a en revanche été installée beaucoup de fois, car elle compte 28 millions de téléchargements jusqu’à présent.

Le rapport précise toutefois que cette dernière n’était pas fonctionnelle sur les versions Android 8.0 et plus récentes. Aussi, l’adware ne se déclenche qu’à la suite d’un clic sur une publicité Facebook. On ne peut pas ainsi établir de manière exacte le nombre de fois où il a été déclenché.

Voir aussi >> Quel smartphone Android à moins de 500 euros acheter en 2019 ?

La première version présente également une certaine particularité. Une fois installée, elle procède en créant un raccourci sur l’écran de votre smartphone. Celui-ci conduit vers un « Game Center » qui ouvre une page de publicités pour une grande variété de jeux.

Google a déjà fait le ménage

À peine averti de la présence de cet adware, Google a aussitôt fait le ménage. La liste complète des applications touchées par le logiciel est disponible dans une feuille de calcul à cette adresse. Et elles ne sont plus disponibles dans le Play Store. Vous ne risquez pas donc d’en télécharger avec une nouvelle application.

Que pensez-vous de cette info ? Avez-vous déjà remarqué cet adware dans l’une des applications que vous utilisez ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

Google Play Store : une cinquantaine d’applications avec un adware
4.5 (90%) 2 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here