Forfait sans engagement, l’avenir de la téléphonie mobile ?

0

carte sim

Le 30 juin 2014, l’ARCEP dénombrait 78,43 millions de cartes SIM en circulation en France. La population française étant de 66 Millions de personnes, ce chiffre a de quoi surprendre. 

En France, comme dans tout pays développé, le nombre de mobile augmente de manière impressionnante. D’après l’étude réalisée par l’ARCEP, 55,65  millions de français ont un forfait classique, et cela n’a cessé d’augmenter au fil des années avec 8,8 Millions de plus entre 2012 et 2014. Le reste quant à lui, représente les M2M, autrement dit, les cartes prépayées qui continuent de baisser doucement mais sûrement au fil des années, passant de 18,8 Millions à 15,17 Millions de possesseurs de cartes prépayées.

chiffre-forfait

Source : ARCEP

Forfait sans engagement en France : la situation actuelle

Notre analyse va quant à elle se concentrer sur les forfaits sans engagement. Pour ceux qui ne le sauraient pas, un forfait sans engagement donne la possibilité de résilier le contrat d’abonnement à n’importe quel moment, sans payer quoi que ce soit. Les opérateurs les plus importants en France ont tous intégré ce type de forfait à leur offre afin d’avoir une large gamme, laissant le choix aux clients de prendre le type d’abonnement qui lui convient.

Selon l’ARCEP, sur l’ensemble des forfaits en France, il y avait 47,4 % de forfaits sans engagement le 30 juin 2014 en France. Le plus étonnant, c’est qu’il y a trois ans ce pourcentage n’était que de 18,05%. Cette progression s’explique avant tout par la volonté des Français à ne pas être contraint à prendre un forfait pour une durée déterminée, les obligeant à s’y tenir sans pouvoir réellement changer d’opérateur. En tout cas, une chose est certaine, l’adaptation des opérateurs de grande envergure à ce nouveau type de forfait aura été un facteur essentiel pour cette augmentation aussi soudaine.

> voir tous les forfaits sans engagement

 

chiffre-forfait-sans-engagementSource : ARCEP

Pensez-vous que le forfait sans engagement sera majoritaire dans les années à venir ? 

Forfait sans engagement, l’avenir de la téléphonie mobile ?
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here