Fibre FTTH : l’Arcep affirme qu’Orange n’a pas d’exclusivité

4

Si Orange est l’opérateur qui installe le plus la fibre FTTH, il n’a aucune exclusivité, vous pouvez passer au très haut débit avec Bouygues, SFR ou Free.

Fibre FTTH : Arcep cloue le bec à Orange, l'opérateur n'a pas d'exclusivité
L’opérateur Orange n’a pas d’exclusivité !

Une période d’exclusivité ? Que nenni, certains commerciaux d’Orange disent des inepties aux personnes souhaitant profiter de la fibre. Une fois installée chez vous, vous pouvez profiter de la fibre FTTH d’un autre opérateur si elle est disponible. C’est l’Arcep qui le rappelle sur Twitter.

Pas d’exclusivité d’Orange concernant la fibre FTTH

C’est sur Twitter que l’Arcep a tenu à rappeler qu’Orange n’avait aucune exclusivité : « C’est faux. L’opérateur d’infrastructure qui exploite les lignes FTTH de l’immeuble ne bénéficie d’aucune exclusivité. Après la signature d’une convention d’équipement en fibre optique, il informe immédiatement les autres opérateurs« . L’organisme ajoute qu’ « après l’installation des lignes, il doit attendre trois mois avant de commercialiser ses services pour que les autres opérateurs puissent raccorder le réseau et à nouveau un mois supplémentaire pour chaque nouvel immeuble attaché au point de raccordement ».

En somme, vous pouvez immédiatement profiter de la fibre de tous les FAI que cela soit Free, Bouygues Telecom ou encore SFR. Ne croyez donc pas ceux qui vous diront qu’Orange a une période d’exclusivité, pas besoin d’attendre pour bénéficier du très haut débit chez d’autres opérateurs : « l’ouverture commerciale est simultanée pour tous les fournisseurs d’accès à internet présents », finit l’Arcep. N’hésitez pas à vous rendre sur notre comparateur pour comparer les offres susceptibles de vous intéresser !

Réagissez sur cette news dans les commentaires !

Fibre FTTH : l’Arcep affirme qu’Orange n’a pas d’exclusivité
4 (80%) 1 vote

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Cet article est sois du travail de mauvais amateur, sois une désinformation ayant pour but de mener sur un pseudo comparatif approximatif. L’ARCEP n’a aucune raison de «cloue[r] le bec d’Orange». Le discours d’Orange a toujours été clair, sans faille et conforme à la réglementation. L’entreprise Orange n’a jamais prétendu avoir l’exclusivité sur les zones et immeubles qu’elle a raccordés.
    Cordialement
    Sylvain Tesseyre

  2. L’artivle Au titre putaclic ou on sent que l’auteur a plus envie de se « venger » d’un Aléa que d’enonceR un fait de journalisme. L’arceau fait ce rappel pour tous les opérateurs ….
    pitoyable

Laisser un commentaire