Facebook, une vraie machine à cash

0

zz

Machine à cash non non, c’est n’est pas exagéré c’est même un euphémisme, Mark Zukerberg a de quoi être content et même TRÈS content 

Il n’aura fallu que 12 ans à Facebook pour devenir une entreprise extrêmement rentable. Loin devant ses concurrents, le réseau social a généré en 2015, 17 milliards de dollars de revenus publicitaires soit 10 fois plus qu’il y a cinq ans, impressionnant ! Surtout que cela va en s’accroissant, ce mercredi le géant américain a annoncé une recette de 6,24 milliards de dollars de revenus publicitaires pour le deuxième trimestre…

Facebook et la publicité : le couple gagnant

Le nombre d’utilisateurs croît de plus en plus et donc comment gagner plus d’argent ? Par la publicité bien sur ! Ce modèle économique est de plus en plus pratiqué, le réseau social Snapchat s’est lui aussi glissé dans la brèche. La publicité en ligne représente un segment important et qui ne cesse de grandir ces dernières années. Disponible du smartphone jusqu’à l’ordinateur elle permet de capter le consommateur sur quasiment tous les supports à n’importe quelle heure de la journée.

Un réseau social connu et la publicité = jackpot ! C’est du gagnant-gagnant pour les deux acteurs. Le nombre d’utilisateurs de Facebook permet une grande diffusion de leurs campagnes, mais aussi une très forte visibilité. Mais autre détail important cela permet aussi de cibler le consommateur grâce à ses données personnelles comme son âge, sa localisation, sa situation matrimoniale.

Facebook a innové avec des publicités plutôt discrètes qui ne sont pas une gêne pour l’utilisateur car, il faut savoir intelligemment doser. Il ne faut pas perdre des utilisateurs au profit de la publicité. Des plateformes, comme YouTube où la publicité est clairement une gêne avec des minis films avant chaque vidéo fait tout de suite fuit l’utilisateur ou du moins l’amènera à utiliser un bloqueur de publicité… D’autres réseaux sociaux commencent à utiliser la publicité en ligne comme Snapchat ou elle est très discrète (pendant encore combien de temps…) sur Instagram (appartenant à Facebook) pareil, elle est habillement située dans votre fil de photo.

D’autres en revanche sont à la traîne comme Twitter qui n’arrive pas à bien intégrer ce modèle économique mais surtout que son nombre d’utilisateur est en baisse… Le bon dosage est dur à obtenir, mais dans ce jeu Facebook est le roi et ses finances s’en trouvent ravies.

Que pensez-vous de la publicité sur Facebook ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire

 

 

Facebook, une vraie machine à cash
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here