Facebook accusé de soutenir l’extrême droite britannique

0

Facebook est au cœur de l’actualité depuis quelques mois. Le réseau social est accusé de prendre le parti de l’extrême droite britannique.

Facebook dislike
Facebook dislike

Les contenus haineux et violents des groupuscules d’extrême droite de la Grande-Bretagne envahissent Facebook. Des publications qui prônent la haine et la maltraitance envers les enfants. Les internautes ne comprennent pas pourquoi Facebook ne prend aucune mesure de censure. Beaucoup d’utilisateurs soutiennent l’idée que la plateforme fait du favoritisme. Le célèbre réseau social s’explique en disant qu’il s’agit d’une erreur humaine. Pourtant, la plateforme à l’habitude de prendre des mesures exemplaires contre les pages qui ne respectent pas les conditions générales d’utilisations. Si la plateforme n’a pas décidé d’intervenir, la raison plausible est que ce genre de page rapporte beaucoup de revenus à la plateforme.

Facebook promet des mesures

Le réseau social est souvent au cœur des polémiques. Cette affaire d’extrême droite britannique est une goutte d’eau comparée à ce que Facebook a vécu durant des années. Mais, si ce genre de situation se produit souvent, le problème vient du géant américain qui n’a pas encore pris les mesures adéquates. Toutefois, le vice-président de la politique publique Richard Allen promet de prendre des mesures pour éviter que ce genre de problème se produise encore. Il faut comprendre que la modération des pages est assez complexe. La plateforme est devenue le terrain de discussion sur de nombreux sujets, dont la majorité fait polémique comme l’immigration. Les discours des utilisateurs sont souvent légitimes s’ils dérangent quelques fois la sensibilité de certains.

Noter que la modération des pages ou des groupes Facebook se destine spécifiquement pour les organes de presse et pouvoirs publics. On se demande dans ce cas pourquoi aucune mesure n’a été prise en ce qui concerne les discours haineux de l’extrême droite britannique.

Partagez dans les commentaires votre avis sur la modération des pages et groupes Facebook !

Facebook accusé de soutenir l’extrême droite britannique
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here