Facebook à la tête d’un procès à 9 milliards de dollars

0

Ce mardi 18 février, Facebook a débuté son procès qui l’oppose au fisc des Etats-Unis. Un procès qui pourrait coûter 9 milliards de dollars au réseau social.

35261752 31973397 900x600 - Facebook à la tête d'un procès à 9 milliards de dollars

Un nouveau procès pour le réseau social de Mark Zuckerberg. Facebook devra se défendre devant un juge de San Francisco dans l’affaire qui la lie au fisc. En effet on rappelle que L’administration fiscale réclame 9 milliards de dollars d’arriérés d’impôts. Pour remettre le contexte, Facebook a procédé à un transfert de propriété intellectuelle réalisé en 2010 vers une de ses filiales en Irlande. Mais là où cela coince, est la chose suivante. Le fisc attaque Facebook en l’accusant d’avoir triché dans ses déclarations. Pour l’organisation, le réseau social aurait déclaré, pour les technologies transférées, une valeur inférieure à la réalité, dans le but de baisser le montant de l’impôt à payer aux Etats-Unis sur ce revenu. Si cela s’avère véridique, la plateforme de Mark Zuckerberg se retrouvera dans une situation délicate.

Facebook se défend

Face à toutes ses allégations, Facebook dément et au contraire affirme que la somme que lui avait reversé sa filiale irlandaise en échange des technologies en question était en réalité supérieure à la valeur réelle de ces actifs. Le réseau pense qu’il a été trop lourdement taxé aux Etats-Unis. Cette affaire verra défiler à la barre, certains hauts responsables de l’Application. « Nous avons hâte de présenter nos arguments devant le juge et de mettre un terme à ce contentieux de plusieurs années (…) Notre activité a connu des hauts et des bas, mais nous assumons les actions que nous avons menées il y a plus de dix ans, à une époque où notre entreprise était exposée à de grands risques et incertitudes », s’est exprimé le porte-parole de Facebook. Une affaire à suivre.

Cette nouvelle affaire de Facebook face au fisc américain peut servir de prévention aux autres multinationales, qui aiment aussi transférer leurs bénéfices à l’étranger pour subir moins les taxes.

Facebook à la tête d’un procès à 9 milliards de dollars
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here