Etats-unis : quatre militaires chinois accusés de piratage massif

0

Les Etats-unis accusent quatre militaires chinois d’avoir piraté des données en 2017. Un nouvel épisode qui relance les tensions entre les deux gouvernements.

5e4359c94db22af91d8b484b - Etats-unis : quatre militaires chinois accusés de piratage massif

Rappelez-vous, il y a deux ans une attaque informatique avait visé l’entreprise Equifax. Cette entreprise était une firme d’évaluation et jugeait si une personne pouvait bénéficier d’un crédit ou non. On rappelle que lors de l’attaque qu’elle a subi, des données personnelles appartenant à près de 150 millions de clients ont été touchées. Des années après, le Procureur général américain, William Barr, revient sur l’affaire lors d’une conférence de presse, et indexe le rôle supposément joué par l’armée chinoise au sein de « l’un des plus grands piratages de données jamais enregistré ». Quatre militaires chinois seraient suspectés de ce crime. Fortement recherchés, ces individus sont désormais la cible du FBI. Bien évidemment, cette accusation a tout de suite été démentie par le gouvernement chinois, qui reste bien ferme.

Un scandale qui est ancré dans l’Histoire des Etats-unis

Même s’il s’agit d’une histoire qui date de 3 ans, c’est un épisode qui a fortement marqué les Etats-unis. Un crime qui est jusqu’à présent non résolu. En effet, un groupe d’individus malveillants avaient profité d’une faille de sécurité dans un des logiciels de l’entreprise Equifax afin d’accéder aux noms, adresses et aux numéros de Sécurité sociale de près de 150 millions d’Américains, à savoir plus de 45 % de la population. Selon, le Procureur général américain, William Barr, il s’agirait de quatre membres d’une unité de recherche de l’armée chinoise : Wu Zhiyong, Wang Qian, Xu Ke et Liu Lei. Mais le gouvernement chinois ne se laisse pas non plus faire. En effet, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang accuse aussi le gouvernement américain de : « se livrer à des activités de surveillance, d’espionnage et de vol en ligne, à grande échelle, de façon organisée et sans discernement ».

Décidément, les tensions entre les américains et la Chine ne sont pas prêtes de se calmer. Ce nouveau rebondissement dans l’affaire Equifax fait prendre un autre tournant aux deux partis.

Etats-unis : quatre militaires chinois accusés de piratage massif
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here