Les erreurs stratégiques de Nintendo au lancement de Pokémon Go

2

nintendo

Alors que le phénomène Pokémon GO s’empare de la planète entière, Nintendo annonce qu’il n’est pas le créateur du jeu. Cette déclaration a eu un impact majeur sur son action en Bourse.

Jusqu’à présent, nous croyons presque tous que Nintendo est le créateur de ce jeu sur mobile. Mais, selon un communiqué adressé aux investisseurs, Pokémon Go est en fait l’œuvre de la société américaine Niantic. Suite à cette déclaration, l’action de la firme japonaise a chuté de 17.7 % à la bourse de Tokyo. C’est donc la coentreprise Pokémon Company qui détient les droits d’auteur. Elle gère depuis 1998 la marque Pokémon qui n’appartient en aucun cas à Nintendo.

 Nintendo, 10 % de revenus sur Pokémon Go

Selon les explications de Nintendo, il récupère seulement 10 % des revenus sur Pokémon Go. La plus grosse part du gâteau appartient naturellement à Niantic étant donné qu’il a développé et distribue ce jeu. Cependant, cette entreprise américaine paie des droits d’auteur à Pokémon Company, une coentreprise auprès de laquelle Nintendo détient 32 % seulement du droit de vote. En conséquence, cela n’engendre aucune évolution majeure sur les revenus de la firme. Pour rectifier le tir, Nintendo compte lancer au mois d’août prochain un bracelet connecté Pokémon Go Plus permettant de jouer à Pokémon Go sans avoir à sortir le smartphone de la poche. Il espère une retombée financière important grâce à la commercialisation de ce gadget. Malgré tout cela, le phénomène Pokémon Go continue d’attirer de nouveaux dresseurs. Pour Apple, les chiffres ne mentent pas puisque Pokémon Go détient actuellement le record du jeu le plus téléchargé depuis son magasin d’application App Store.

 Que pensez-vous de cette situation de Nintendo ? Partagez-nous en commentaire vos avis !

Les erreurs stratégiques de Nintendo au lancement de Pokémon Go
4 (80%) 1 vote

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here