L’écran, la première chose que vous cassez dans un smartphone

0

smartphone céran cassé première cause de panne

Une enquête réalisée par UFC Que Choisir a permis de détecter et de classifier les problèmes rencontrés par les smartphones. Découvrez dans cet article, les résultats de cette enquête. 

Les téléphones mobiles ne sont pas des objets éternels. Il arrive parfois qu’ils subissent des pannes. C’est la raison pour laquelle l’UFC Que Choisir a réalisé en juin dernier une étude auprès de 1 704 abonnés à son newsletter. Les  sondés sont des personnes ayant déjà rencontré des problèmes techniques sur leur smartphone. Si vous pensez que la batterie est le premier composant susceptible de lâcher dans votre téléphone, alors vous avez totalement tort ! En effet, à en croire le rapport de l’enquête, plus des deux tiers (69 %) des dommages subis par les terminaux mobiles sont relatifs à leur écran. Rien d’étonnant à cela, c’est la partie qui est la plus exposée.

L’accumulateur en deuxième place

En second lieu vient la batterie. D’après encore l‘UFC Que Choisir, les pannes liées à l’autonomie représentent un pourcentage de 15 % des risques globaux encourus par les smartphones. Suivent ensuite les anomalies touchant la coque, puis les touches.

En ce qui concerne les dommages rencontrés par l’écran, les trois quarts des sondés admettent recourir au service d’un réparateur, alors que 21 % préfèrent les régler tout seuls. Ce chiffre serait notamment lié à l’absence de garantie pour les 77 % des pannes subies. Par ailleurs, lorsqu’on confie la réparation de notre smartphone à un professionnel, 85 % d’entre nous font appel aux boutiques, tandis que 15 % préfèrent bénéficier des services en ligne. La raison est que la réparation en boutique est plus rapide (environ 61 minutes) par rapport à celle des professionnels sur internet (généralement de 13 jours), malgré des tarifs à peu près égaux (94 € en boutique contre 91 € en ligne).

Que pensez-vous de ce constat ?

L’écran, la première chose que vous cassez dans un smartphone
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here