Des hackers piratent une pompe à essence

0

Aux États-Unis, deux hackers se sont lancés dans le piratage d’une pompe à essence et ont volé par la même occasion 2700 litres d’essence en moins d’une heure.

Piratage pompe à essence
Piratage pompe à essence

La police de Detroit recherche deux hackers qui ont piraté une pompe à essence. Une opération qui s’est déroulée dans la banlieue sud de Detroit. Les hackers ont contrôlé à distance la pompe à essence et dérobent l’équivalent de 1 500 euros d’essence. Les autorités ont évoqué l’utilisation d’un appareil capable de prendre le contrôle de la pompe à essence. Ils rajoutent que le dispositif utilisé par les malfaiteurs ne permettait pas à l’employé de la station-service de prendre le contrôle de la pompe depuis l’écran de contrôle, laissant le système au mains des malfaiteurs. D’après les experts, les hackers ont directement piraté le logiciel de gestion de l’essence pour arriver à leurs fins.

La vulnérabilité des logiciels mise en cause par les hackers

L’explication la plus probable pour résoudre cette affaire est de s’intéresser à la vulnérabilité des logiciels de suivi des stocks d’essence. En 2015, beaucoup de systèmes de contrôle de pompes à essence n’étaient pas bien protégés contre les actes de piratages puisqu’il n’y avait pas de mots de passe pour accéder au système de gestion. Le problème n’était donc pas vraiment résolu. Cette opération menée par des génies de l’informatique le démontre puisqu’ils ont réussi à infiltrer les logiciels de pompe à essence. Ce qui leur permettait de modifier, en fonction de leurs envies les prix de l’essence ou de puiser de l’essence gratuitement. Les logiciels de pompe à essence ne sont pas les seuls à être concernés. De nombreux appareils connectés (smartphones, tablettes ou etc) à Internet ont déjà fait l’objet d’un acte de piratage.

Dites-nous en commentaire ce que vous pensez de ce piratage !

Des hackers piratent une pompe à essence
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here