Couverture Free Mobile : l’opérateur remplit ses obligations

0
Attaqué par ses principaux concurrents au sujet de sa couverture, Free Mobile a été légitimé par le rapport de l’ANFR (l’agence nationale des fréquences) qui estime que l’opérateur remplit bien ses obligations.


Couverture Free Mobile
=> Découvrez les couvertures des opérateurs, réseau par réseau

30.8% de la population couverte

L’Agence nationale des fréquences a diffusé un communiqué début mai dans lequel elle annonce un rapport analysant la courverture effective de Free Mobile en France métropolitaine. D’après ce rapport, le quatrième opérateur couvre près d’un tiers de la population française, soit 30.8% de la population.

« Fin mars, Free Mobile disposait au total de 1770 stations en projet ou en service. L’ANFR a contrôlé 979 stations, soit l’intégralité des stations qui avaient été déclarées mises en service auprès de l’Agence à la date du début de la mission. Parmi les stations contrôlées, 781 d’entre elles ont rendu à la fois un service de voix et un service de transmission de données » explique l’ANFR.

L’organisme ajoute : « Ce nombre apparaît cohérent avec celui communiqué par l’opérateur à l’ARCEP, selon lequel 735 de ses stations étaient opérationnelles à la fin du mois de février. Le réseau de téléphonie mobile de troisième génération constitué par ces 781 stations apparaît fonctionnel »

 

Le réseau Orange toujours aussi sollicité

L’AFNR est également revenu sur le contrat d’itinérance signé par Free Mobile avec Orange. « Le réseau de Free Mobile sollicite l’itinérance en 3G en tout point du territoire, au-delà des zones frontalières ou des zones blanches mutualisées. Au stade actuel du déploiement de son réseau, la plus grande part des appels des abonnés de cet opérateur apparaît prise en charge par  Orange « . L’AFNR ajoute que la situation devrait durer tant que Free Mobile ne disposerait pas d’un réseau équivalent à celui de l’opérateur historique.

 

Un rapport qui met fin à la polémique

Lors du lancement de Free Mobile en janvier dernier, ses principaux concurrents avaient émis des doutes sur le fait que le nouvel opérateur puisse remplir ses obligations en termes de couverture réseau. La remise en question de la méthodologie  de contrôle mise en place par l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) avaient d’ailleurs amplifié ces doutes. Toujours est-il que ces questions appartiennent au passé, Free Mobile ayant bien respecté ses obligations lors des deux contrôles (effectués par l’ARCEP et l’ANFR).

 

Free Mobile, qui se voit ici conforté par les autorités, semble désormais dans une bonne passe. Reste qu’à quelques jours de la publication de ses chiffres du premier trimestre, on s’interroge toujours sur les performances réelles de l’opérateur, tant en termes de nombres d’abonnés, qu’en termes de rentabilité.

 

footer_actu2

Orange

Couverture Free Mobile : l’opérateur remplit ses obligations
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here