Comment remettre un hacker à sa place !

0
 

Kill Bill

La vengeance est un plat qui se mange froid… Même sur internet !

Avec l’avénemment des réseaux sociaux (FaceBook et Instagram en tête de liste), nous avons pris l’habitude de partager nos photos sur la toile avec le reste du monde. Bien entendu, des filtres de confidentialité existent sur ces plateformes, mais nous savons très bien que tout ce qu’on met sur internet est susceptible de tomber dans le domaine public. C’est la triste mésaventure qui est arrivé à un groupe de jeunes femmes sur Instagram.

Elles possèdent un compte sur la plateforme de partage de photos, où elles postent régulièrement des clichés les représentant, sous l’appellation SuicideGirls. Ne vous fiez pas à ce nom assez lugubre, le compte rassemble essentiellement des photos de filles sexy et tatouées, de quoi attirer la convoitise ! C’est justement ce qui a motivé Richard Prince, un hacker à la petite semaine, qui a réussi à voler les photos des demoiselles. Non content d’avoir porté atteinte à leur vie privée, l’homme a tenté de se faire de l’argent avec les clichés. Il les a exposé sur la toile et proposait de les vendre en échange de 90 000$ l’unité.

Une justicière au grand cœur !

Missy Suicide, la créatrice du compte Instagram, en a pris connaissance très vite. Au lieu de porter plainte, la jeune femme a préféré se faire justice toute seule. Ne pouvant pas supprimer définitivement les images de la toile, elle a eu l’idée de les vendre elle-même, mais 1000 fois moins cher, soit 90 $ l’unité. Le voleur a dû l’avoir mauvaise, lui qui pensait pouvoir gagner du fric en profitant des jeunes femmes !

Les sous récoltés par Missy Suicide n’iront même pas dans sa poche, elle a décidé de reverser les sommes  à une association caritative, Electronic Frontier Foundation, qui lutte contre les attaques contre les libertés civiles sur internet.

Qu’auriez vous fait à sa place?

Comment remettre un hacker à sa place !
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here