Comment larguer sa copine ou son mec avec l’aide de Facebook

0

faceook-vous-aide-a-larguer-votre-partenaire

L’application Facebook est utilisée par la plupart d’entre nous c’est pourquoi cette dernière fait tout pour satisfaire notre quotidien.

Les ruptures n’échappent pas à la montée fulgurante des réseaux sociaux. Facebook est devenu la cause numéro un de rupture. Mais l’application montre seulement au grand jour à quel point les gens ne sont pas malins… Donc non ça ne créé pas de rupture mais ça y contribue énormément ! Puis, généralement, quand on est on couple et qu’on est sur les réseaux sociaux, bien souvent on le voit partout ! Forcément, plus on étale son amour, plus tout le monde sera au courant quand ce sera fini et la chute ne sera que plus grande car il restera tous ces souvenirs à effacer un par un…

Facebook pense aux cœurs en peine

L’application a bien compris que c’était douloureux. Oui Oui Mark Zuckerberg est bien un humain (d’ailleurs il va bientôt être papa) et pas seulement une machine qui à révolutionné notre quotidien. Donc, pour pouvoir tourner la page ou bien la déchirer et la brûler (à votre guise), Facebook teste actuellement un outil qui permet de bloquer les contenus de celui ou de celle dont vous ne souhaitez plus entendre parler.

La solution la plus radicale reste celle de la suppression de cet(te) ex en question. Mais pour ceux qui ont du mal à couper les ponts de cette façon, Facebook vous propose une option. L’outil « take a break » vous permet de « voir moins de votre ex« . Quand vous repasserez au statut « célibataire », le réseau social fera en sorte que vous n’ayez sous les yeux aucun contenu dit sensible dans votre file d’actualité. En plus, vous pouvez aussi choisir d’empêcher votre ex de voir vos publications. Bon en gros autant le supprimer mais c’est cool, Facebook pense à tout le monde !

Alors, soulagé(e) ou pas ? Laissez nous un commentaire !

 

Comment larguer sa copine ou son mec avec l’aide de Facebook
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here