CES 2017 : vos enfants vont apprendre à coder grâce à Lego Boost

0
Lego Boost

Qui a dit que le codage n’était pas pour les enfants ? Pendant le CES de Las Vegas, Lego a présenté la gamme Lego Boost qui va permettre à vos chérubins de construire leur propre robot.

Oui, ce n’est pas une blague, il est possible de coder à partir de 7 ans d’après Lego. La société danoise, qui se lance dans les jouets connectés, a dévoilé un kit que les enfants devront assembler à l’aide, non pas d’une notice en papier, mais d’une application disponible sur le Google Play Store et l’App Store.

Apprendre, oui, mais en s’amusant !

Vous trouverez dans un seul pack des centaines de pièces qui sont aussi compatibles avec les pièces traditionnelles. Pour que les robots soient correctement animés, plusieurs moteurs et capteurs seront présents avec six piles AAA.

Lego déclare dans un communiqué de presse : « Nous souhaitons que les enfants aient une expérience amusante et infiniment ludique, et l’ajout de codage est le moyen d’y parvenir« . L’apprentissage par le jeu, tel est le leitmotive de Lego.

Tout commence comme un simple jeu de construction. L’enfant devra ensuite se servir de l’application sur un smartphone ou une tablette pour passer à l’étape supérieure : contrôler sa création. Le codage se fait sous forme de jeu et va de gauche à droite. Chaque icône a sa fonction (direction, parole et actions). Avec un seul pack, vous pourrez créer une voiture, une guitare, une chenille ou encore un chat. Avec Lego Boost, les enfants trouveront peut-être une vocation !

La firme souhaite toucher en priorité les 7-12 ans mais cela ne signifie pas que les plus âgés n’auront pas le droit d’y toucher. Le kit coûtera environ 150 euros et sera disponible en août 2017. À cette période, les enfants seront en vacances et auront tout le temps d’acquérir des connaissances tout en s’amusant.

Que pensez-vous de Lego Boost ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaire !

CES 2017 : vos enfants vont apprendre à coder grâce à Lego Boost
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here