Ces deux smartphones ont un DAS trop élevé et sont donc dangereux pour la santé

0

L’Agence nationale des radiofréquences (ANFR) s’est attaqué à huit smartphones qui ont un débit d’absorption spécifique (DAS) « tronc » qui dépasse la valeur légale de 2,1 W/Kg. Deux d’entre eux ont tout simplement été retirés de la vente en France.

Ces deux smartphones ont un DAS trop élevé et sont donc dangereux pour la santé
Découvrez ces smartphones qui ont un DAS trop élevé !

L’ANFR a décidé de faire le ménage. Début 2018, huit smartphones sur la cinquantaine de modèles étudiés avaient été épinglés par l’agence pour un DAS supérieur à 2,1 W/Kg. Six d’entre eux sont parvenus à corriger ce problème mais les deux autres ne sont pas rentrés dans les rangs.

Les Orange Hapi et NEFFOS X1 TP902 ont été retirés du marché français à cause de leur DAS élevé

Le DAS de l’Orange Hapi et du NEFFOS X1 TP902 était, au début de l’année, de 2,1 W/Kg et de 2,52 W/Kg. Malheureusement, rien n’a été fait pour arriver à un débit d’absorption spécifique inférieur à 2 W/Kg. Par conséquent, ces modèles ne seront plus vendus en France. Les six autres téléphones ont procédé à des mises à jour qui ont fait baisser le DAS :

  • Le Honor 8 est passé de 2,11 W/Kg à 1,45 W/Kg
  • L’Echo Star Plus est passé de 2,05 W/Kg à 1.41 W/Kg
  • L’Alcatel PIXI 4-6 pouces est passé de 2.04 W/Kg à 1.58 W/Kg
  • Le Wiko Tommy2 est passé de 2.46 W/Kg à 1.66 W/Kg
  • Le Hisense F23 est passé de 2.13 W/Kg à 1.46 W/Kg
  • Le Wiko View est passé de 2.44 W/Kg à 1.34 W/Kg

Ces smartphones sont donc en accord avec la législation et peuvent continuer d’être commercialisés sur le marché français. Pensez tout de même à faire la mise à jour si vous possédez ces smartphones !

N’hésitez pas à réagir sur cette news dans les commentaires !

Ces deux smartphones ont un DAS trop élevé et sont donc dangereux pour la santé
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here