Calldoor : Comment déconnecter les salariés de leurs smartphones ?

0

logo calldoor

Même au travail, nous sommes connecté en permanence à notre smartphone. On peut même parler d’hyper-connexion. C’est pour cela que Calldoor intervient en proposant une solution profitable à tous.

Nous sommes disponibles généralement très rapidement et c’est plutôt un bon point positif pour nos collaborateurs ou nos clients. Malheureusement, à chaque situation son envers du décor. Etre connecté h24 à son smartphone au travail c’est pratique mais il est parfois compliqué de résister à l’appel des messages personnels. La frontière est mince. Cela peut également devenir un inconvénient pour l’employeur car il ne va pas perdre du temps à surveiller les smartphones de ses collaborateurs afin de limiter l’abus de SMS ou d’appels surtaxés.

Même si l’hyper-connexion comprend de nombreux atouts, elle a aussi des limites. C’est en partant de ce constat que Calldoor, qui se revendique comme étant la meilleure application de déconnexion pour gérer l’usage d’un smartphone Android a décidé de mettre en place un système permettant aux salariés d’une entreprise de se déconnecter et propose également un contrôle des outils numériques.

LA solution de Calldoor

Edouard Mongrand, responsable marketing/commercial et co-fondateur de la société ED2, à l’origine de Calldoor nous explique  » Nous avons voulu apporter une réponse aux contraintes de l’hyper-utilisation des téléphones et au besoin des entreprises de mieux maîtriser les excès découlant de ces nouvelles habitudes de communication et de consommation ».

Il espère ainsi pouvoir limiter les risques sociaux-professionnels et proposer un fonctionnement simple (limiter les appels à un type ou à une liste de numéro, se connecter exclusivement en Wifi lors des déplacements à l’étranger, bloquer une ou plusieurs applications de son choix,…)

Pour en savoir plus, cliquez ici 😉

Calldoor : Comment déconnecter les salariés de leurs smartphones ?
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here