Bouygues, Orange et Free : un accord à la rentrée ?

0
Bouygues, Orange et Free : un accord à la rentrée ?
 

Nouvelle saison dans la série des télécoms. Après la vente de SFR à Numericable, celle de Virgin à Numericable, Bouygues Telecom a annoncé son plan social marquant l’échec des négociations avec Orange et Free. Pourtant une solution pourrait intervenir d’ici à la rentrée entre Bouygues, Orange et Free. Explications.

Bouygues Telecom a occupé l’espace médiatique ces dernières semaines. Des rumeurs de discussions avec Orange pour un rachat et également une offre de Free jugé insuffisante. Les négociations sont au point mort pourtant les discussions entre opérateurs continuent et les scénarios se multiplient. Ce qui est sûr c’est qu’un plan social de 1516 emplois a été annoncé au comité central d’entreprise touchant principalement les services marketing et informatique. Arnaud Montebourg, ministre de l’Economie, est un fervent supporter du retour à un marché à trois opérateurs. Il invite les opérateurs à s’entendre pour éviter ces suppressions de postes.

Une alliance Orange et Free ?

Orange souhaitait au départ racheter seul Bouygues Telecom et redonner une partie des réseaux et des fréquences (si tant est que ce soit possible) à Free pour éviter le véto de l’Autorité de la concurrence et de la Commission européenne. Bouygues serait sortie par le haut en prenant une participation dans Orange pour garder un pied dans le secteur des télécoms. Or le 13 juin la piste semble abandonnée d’après les propos de Pierre Louette, directeur-adjoint du groupe Orange. Free entre-temps a proposé entre 3 à 4 milliards pour reprendre ce qui l’intéresse le plus à savoir : le réseau et les fréquences. Mais ces dernières s’obtiennent par une licence que délivre l’Etat et celles-ci ne peuvent être revendues. Il faut repasser par des enchères. De toute façon si Bouygues vend, il ne veut pas saucissonner l’entreprise. C’est tout ou rien, pour 7 à 8 milliards d’euros minimum. Orange pourrait revenir à la charge avec cette fois-ci Free en partenaire direct pour le rachat. Mais là encore aucune offre formelle n’a été déposée.

Une guerre loin d’être finie

Malgré la pression des acteurs du secteur, du gouvernement, Bouygues Telecom semble vouloir faire cavalier seul. Et un rachat, en tout ou partie par Free, si elle paraît logique semble difficile à concrétiser. Xavier Niel, patron de Free, et Martin Bouygues ne s’entendent vraiment pas. Au point où ce dernier a déclaré en privé que cela lui prendrait un an, deux ans ou même trois ans mais il tuera Free. Des déclarations qui ressemblent à des incantations tant le paysage des télécoms évolue rapidement. Bouygues Telecom continue donc son petit bonhomme de chemin. Des annonces auront lieu tout au long de ces deux prochaines semaines avec des baisses de prix et des nouveautés technologiques. De quoi agiter un peu plus la guerre des télécoms.

Comment pensez-vous que cette histoire finira ? Un rachat par Orange ? Par Free ? Un statut-quo ? Dites-le nous dans les commentaires.

 

Par Romain de MeilleurMobile

 ____________________________________________________

Nokia Lumia 1520 : Les meilleurs prix du moment

Bouygues, Orange et Free : un accord à la rentrée ?
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here