BlackBerry OS : une part de marché de 0 %

0

blackberry priv

En 2009, BlackBerry OS régnait sans partage sur le marché des smartphones. À l’époque, pratiquement personne n’aurait imaginé que le système d’exploitation canadien puisse un jour subir une chute vertigineuse. Au quatrième trimestre 2016, sa part de marché se chiffre à seulement 0.048 % selon le bureau d’études Gartner.

BlackBerry OS n’est plus que l’ombre de lui-même. Délaissé par les utilisateurs, l’OS mobile canadien est désormais condamné à l’impuissance d’atteindre iOS et Android, lesquels se partagent 99.6 % du marché. Rappelons que l’année dernière, parmi les 432 millions de terminaux commercialisés, seulement quelque 207 900 unités tournaientt sous BlackBerry OS. Il faut dire que le volume de smartphones vendus a augmenté de 4.4 fois.

Cela n’explique pas pour autant pourquoi un grand système d’exploitation est tombé aux oubliettes. En réalité, il semble que le groupe a été très vite dépassé par le succès fulgurant de l’iPhone et de la montée en puissance d’Android. D’ailleurs, un grand nombre d’appareils BlackBerry font aujourd’hui partie du vaste écosystème Android. Optimiste, mais irréaliste, le vice-président des ventes, Alex Thurber, voulait rassurer les utilisateurs de BB10 en janvier dernier ; il déclarait au Financial Post que la marque continuerait d’investir dans l’OS. Sur Internet, les « RIP » fusent çà et là !

 BlackBerry OS n’est pas le seul dans cette situation

Effectivement, l’OS mobile de Microsoft se retrouve, avec seulement 0.3 % de part de marché, dans la même galère que celui de BlackBerry. Le lancement du Surface Phone pourrait-il changer la donne ? C’est très peu probable. En fait, le couple iOS-Android domine très largement le marché des smartphones. Mais l’OS mobile qui est véritablement au sommet, c’est celui de Google, qui est installé sur près de 82 % des terminaux. « L’arrivée du Google Pixel a permis de relancer la concurrence sur le marché haut de gamme et le retour de Nokia a fait de même sur l’entrée de gamme en particulier sur les marchés émergents », explique Anshul Gupta, directeur de recherches chez Gartner. De plus, sur une année, Android enregistre une augmentation de part de marché de 3.2 % alors qu’iOS passe de 17.9 à 17.7 %. Mais l’arrivée très attendue de l’iPhone 8 peut booster l’OS pommé…

Comment concevez-vous la stratégie de Google pour engranger autant de part de marché ? 

BlackBerry OS : une part de marché de 0 %
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here