L’Apple Watch sauve de nouveau une vie

0

La montre connectée d’Apple a encore sauvé la vie d’une personne. Ce n’est pas la première fois que l’ Apple Watch sauve une vie.

L’Apple Watch sauve de nouveau une vie
Apple Watch

Dans le monde de la smartwatch, Apple prend de l’avance sur la concurrence. De nombreux utilisateurs sont séduits par la montre connectée d’Apple. Les montres connectées sont connues pour embarquer de nombreuses fonctionnalités, notamment le suivi du rythme cardiaque de son utilisateur. En effet, l’ Apple Watch est doté d’un capteur de fréquence cardiaque. Une fonctionnalité utile pour un meilleur suivi des activités sportives. La montre est ainsi capable d’informer son porteur en cas de fréquence cardiaque au-dessus de la normale. Un rythme cardiaque élevé signifie que le porteur est en danger. Il doit dans ce cas songer à faire quelque chose pour faire baisser la cadence les pulsations.

L’ Apple Watch sauve un homme âgé de 24 ans

Encore une fois, l’ Apple Watch sauve une vie. Un certain Adam Love âgé de 24 ans qui réside en Australie. Pendant son sommeil, la montre connectée du jeune homme a enregistré un rythme cardiaque anormal qui s’établit entre 130 et 140 pulsations par minute. Une fréquence cardiaque relativement élevée comparée au rythme cardiaque d’une personne en bonne santé au repos aux alentours de 60 battements par minute. Il y a de quoi s’affoler donc. Adam Love s’est rendu chez un médecin pour avoir un diagnostic de son cas. Il a été révélé qu’il avait un trou dans le cœur. Une anomalie congénitale longtemps passée inaperçue, grâce à l’ 11Apple Watch, le jeune homme a pu consulter à temps un médecin. L’histoire d’Adam Love permet de confirmer que la technologie et la médecine vont de pair. Les montres connectées sont indispensables dans la vie de tous les jours.

Comment trouvez-vous les Apple Watch ? Partagez dans les commentaires votre avis !

L’Apple Watch sauve de nouveau une vie
3 (60%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here