l’Apple Watch : un casse-tête pour les développeurs ?

0
apple watch

L’Apple Watch est sortie en avril dernier. Malgré les nombreuses applications présentes sur la montre, elle ne dispose toujours pas des apps gratuites les plus utilisées sur iPhone, comme Facebook ou Snapchat. La solution pour Apple, la sortie du WatchKit.

L’Apple Watch doit être un porte-étendard pour attirer de nouvelles applications. Pourtant, les développeurs semblent ne pas être attirés par le produit. Malgré la présence de 6000 apps sur l’Apple Watch, les ténors sur smartphone rechignent à venir sur le petit écran de la montre connectée. Ainsi, des services gratuits comme Facebook et Snapchat ne disposent pas d’interface native pour le produit. Curieux tout de même quand on connait l’influence habituelle de la firme de Cupertino.

Selon le New-York Times, le problème viendrait du scepticisme des développeurs face à la montre connectée. Pour l’instant, ils ne trouveraient pas en l’Apple Watch, un intérêt assez grand pour y créer de nouvelles expériences. Concrètement, ils semblent attendre de savoir qui achète la montre et les usages qui en découlent pour s’engager. Comme beaucoup de nouveautés, il faut convaincre autant les clients que les acteurs du marché.

Un vrai manque à combler

D’autres évoquent la pénibilité de devoir passer par l’iPhone pour lancer un programme.  Le petit format de l’écran de l’Apple Watch (entre 1,32 pouce et 1,5 pouce selon les versions) poserait soucis pour proposer des expériences intéressantes. Adam Mosseri, le directeur produit du fil d’actualité Facebook partage cet avis : « Je ne sais pas si nous pouvons arriver à une expérience agréable et qui fonctionne bien« . Il ajoute que le smartphone n’est jamais loin pour combler ce manque.

Pourtant, de bonnes applications natives peuvent attirer les utilisateurs vers l’Apple Watch. Pour cela la firme de Cupertino lance WatchKit, un outil de développement sur Watch OS 2. Dès octobre prochain, les créateurs d’applications pourront créer des services natifs. Actuellement vous devez passer par iPhone pour en profiter, avec ce kit plus besoin de passer par votre smartphone. Cela permettra la présence du classement des apps préférées sur la montre connectée. Elle pourrait ainsi s’aligner sur  les montres Android Wear qui bénéficient déjà de cet atout depuis 2014.

C’est plutôt une bonne nouvelle pour les utilisateurs de la smartwatch. D’après les dernières estimations, ils seraient entre 3 et 5 millions à avoir acheté la montre.

l’Apple Watch : un casse-tête pour les développeurs ?
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here