Apple vs Samsung : le combat continue !

0

Le géant américain Apple demande une petite somme d’un milliard de dollars a son fidèle ami et concurrent Samsung. En effet le Coréen est poursuivi par son éternel concurrent pour avoir plagié son smartphone l’iPhone, soit exactement trois brevets. Pour les gens qui sont au courant c’est une affaire vieille de huit ans. Mais cette semaine les deux géants sont de nouveau appelés à la cour pour définir du montant exact des dommages et intérêts.

Apple Vs Samsung le combat continue !
Apple demande encore 1 milliard de dollars à Samsung

Les deux entreprises Apple et Samsung se battent décidément sur tous les secteurs. Après les smartphones avec leurs récents iPhone X et Galaxy S9 ou encore leurs montres connectées, c’est au tour des brevets de la marque à la pomme que les deux géants se disputent.

Apple à gagné face à Samsung, mais combien ?

Les deux géant de la technologie s’opposent sur les brevets d’Apple. Car une question ce pose : Ces brevets protègent-ils une partie de l’iPhone ou le smartphone dans son intégralité ?

Apple réclame un milliard de dollars à Samsung, soit le montant total des profits réalisés grâce aux smartphones qui ont enfreint trois des brevets de design de la marque américaine. Mais Samsung après avoir avoué son tort, ne veut avoir à payer que pour les composants spécifiques qui ont enfreint les brevets dans chaque téléphone vendu, tels que les bordures et le verre d’écran. Chose que la cour suprême avait accordé à Samsung en 2016 qui a dû verser 548 millions de dollars à l’américain.

L’avocat d’Apple, Bill Lee, estime que les brevets enfreints par Samsung concernent la forme physique de l’iPhone, la bordure et la grille colorée des icônes et insiste sur l’importance du design pour Apple, qui met le design avant tout le reste.

La défense de l’avocat de Samsung, John Quinn, se base sur le fait qu’il y avait des centaines d’articles manufacturés dans un téléphone et dit à la cour que : « La seule façon pour Apple d’obtenir 1 milliard de dollars de dommages-intérêts est de dire que l’article manufacturé s’applique à l’ensemble du téléphone. Aucun des brevets ne porte sur le téléphone dans son ensemble. »

John Quinn dit aussi aux jurés que : «Samsung ne dit pas qu’il ne doit pas payer. Il dit juste qu’il n’a pas à verser tous les profits tirés du téléphone».

Aujourd’hui les jurés devront décider si les brevets d’Apple s’appliquent à l’ensemble du téléphone ou seulement à ses composants. Ce qui va trancher définitivement se feuilletant.

Que pensez-vous du procès qu’oppose Samsung à Apple ? Répondez-nous dans les commentaires !

Apple vs Samsung : le combat continue !
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here