Apple bat un record en vendant moins d’iPhone que prévu

0

Tim Cook

Apple a vendu moins d’iPhone que prévu pour la fin de l’année 2015. Grande première pour la firme de Cupertino.

Les trois derniers mois de l’année 2015 ont comme un goût de première fois pour Tim Cook et son équipe. L’iPhone n’aurait pas atteint les ventes prévues pour le dernier trimestre 2015. Le smartphone, au milieu de tous les autres joujoux de la pomme, iPad, MacBook, Apple Watch, reste le produit le plus lucratif à l’entreprise et représente 66% de son chiffre d’affaires. Sa vente est donc suivie à la loupe par les analystes. Ces derniers prévoyaient également une baisse du chiffre d’affaires.

Une vente d’iPhone qui ralentit

L’iPhone 6S est l’une des causes de ce ralentissement des ventes. Le dernier smartphone d’Apple n’a pas apporté de grands changements par rapport à son prédécesseur. Les « addicts » de la pomme ont moins envie de changer leur smartphone, pour le même ! En Chine, la vente du smartphone s’est ralentie aussi mais ce phénomène ne touche pas que l’Asie. Les Etats-Unis et l’Europe, également. Apple n’arrive plus à écouler son stock d’iPhone 6S et 6S Plus.

Pour mesurer cette baisse, il est important, d’une part, de jeter un œil sur la situation actuelle des fournisseurs asiatiques. La plupart d’entre eux s’attendent à une baisse de leurs revenus pour cette année 2016. Un collaborateur d’Apple, Foxconn, qui s’occupe d’assembler les iPhone, affirme avoir réduit le nombre d’heures de travail de ses salariés en cette fin d’année. A cette période, la production est normalement l’une des plus hautes de l’année. On voit bien qu’il y a un problème. Les ventes ont donc bien baissé. Apple, comme à son habitude, doit innover avant de se faire rattraper par la concurrence et devenir, comme les autres.

Des ventes en déclin et un chiffre d’affaires en croissance

Malgré un recul des ventes de son produit-phare, Apple arrive à battre ses records. La firme internationale, entre octobre et décembre 2015, affiche un chiffre d’affaires qui s’élève à 75.9 milliards de dollars. Le capitalisme ne peut que s’en réjouir. De ce chiffre d’affaires, Apple dégage 18.4 milliards de dollars de bénéfice net. C’est un record en un trimestre pour le géant californien. Les chiffres ont dépassé ceux prévus, mêmes par les analystes les plus optimistes.

Mais après ce record, Tim Cook annonce que pour le premier trimestre de 2016, le chiffre d’affaires devrait reculer et se positionner entre 50 et 53 milliards de dollars contre 58 milliards de dollars, un an auparavant.

Ce phénomène, explique Tim Cook, est dû à un ralentissement du marché Chinois, qui reste néanmoins, pour  lui, un marché à fort potentiel et l’investissement nécessaire continuera d’être établi sur place.

Apple a toujours eu un coup d’avance. Aujourd’hui, la firme est au bord de refaire surface dans le « vrai monde ». Mais tout cela, seul l’avenir nous le dira. 

Apple bat un record en vendant moins d’iPhone que prévu
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here