Android : 0,45 % des installations d’application avec Google Play Protect sont dangereuses

0

En 2018, 0,45 d’appareils Android ont été affectés par des applications nuisibles que ce soit en passant ou non par le magasin d’application Google Play et Play Protect.

Android : 0,45 % des installations d’application avec Google Play Protect sont dangereuses
Play Protect

L’année dernière, Google révèle que le nombre d’appareils Android affectés par des applications malveillantes a diminué. Le rapport de sécurité d’Android dévoilé par Google montre que seulement 0,08 % des appareils Android disposant d’applications installées depuis le Google Play Store ont été exposés à des applications potentiellement dangereuses ou PHA (Potentially Harmful Applications). Un taux semblable à celui de 2017, mais, il est légèrement au-dessus de celui de 2016 qui était de 0,05 %. Google Play Protect s’avère efficace. Toutefois, il laisse encore échapper des applications malveillantes. Par rapport à 2017, le taux d’exposition aux PHA pour les appareils Android dont les applications ont été téléchargées depuis Google Play est en hausse de 0,02 % en 2018. Les installations depuis Google Play sont plus sécurisées. Les utilisateurs s’exposent à des risques importants en réalisant des installations d’application en dehors du magasin d’applications officielles de Google.

Play Protect, pour une installation sécurisée d’applications

Les appareils Android comportant des applications installées en dehors de Google Play sont huit fois plus exposés aux PHA. Cependant, Google a choisi de revoir sa définition des applications potentiellement malveillantes en ajoutant la fraude au clic qui a touché de nombreuses applications. 0,68 % des appareils Android bénéficiant d’applications installées hors Google Play ont été affecté par des PHA. Un taux en baisse par rapport à 2017 (0,8 %). Play Protect a réussi à empêcher 1,6 milliard d’installations malveillantes sans passer par Google Play. Il est plus rassurant de passer par Google Play pour installer des applications.

Voir aussi >> Google Play Store : une application qui volait des cryptomonnaies démasquée et retirée

Au final, pour les installations hors ou via Google Play, 0,45 % des appareils Android ont été exposés à des PHA en 2018. Des installations sous la surveillance de Google Play Protect. Un taux en baisse par rapport en 2017 (0,56 %). D’année en année, Play Protect s’améliore. On espère que ce taux va encore diminuer. Même si ce taux parait faible, ils repensent des millions d’appareils étant donné que des milliards de smartphones dans le monde embarquent l’écosystème Android.

Que pensez-vous de Play Protect ? Partagez dans les commentaires votre avis !

Android : 0,45 % des installations d’application avec Google Play Protect sont dangereuses
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here