Amazon n’aura pas recours à l’automatisation des entrepôts avant au moins 10 ans

0

Si Amazon ne cache pas ses ambitions d’automatiser au maximum la chaîne de distribution des produits, le responsable technique de la marque ne pense pas que l’entreprise y parvienne avant au moins 10 ans. Le point sur la situation.

amazon - Amazon n’aura pas recours à l’automatisation des entrepôts avant au moins 10 ans
Amazon a été peu bavard concernant l’erreur qui a conduit à l’exposition des données utilisateurs

Si Amazon a fait l’objet de nombreuses controverses en matière d’automatisation de sa chaîne de distribution, le géant américain assure pour l’heure qu’il n’y aura pas recours dans ses entrepôts avant au moins 10 ans.

Les robots peuvent dégrader la chaîne de distribution chez Amazon

Si le robot ne se fatigue pas, et permet notamment d’automatiser la plupart des tâches, il possède également quelques points faibles. Par exemple, le robot ne saisirait pas la nuance entre la manipulation d’un produit fragile et celle d’un produit résistant. Pour l’heure, rien ne remplace la capacité d’analyse des êtres humains, même si de nombreuses études démontrent que l’enseigne pousse la pression afin d’augmenter leurs performances.

Déjà plus de 100.000 robots porteurs chez Amazon

Dire que la technologie n’est pas suffisamment aboutie n’implique pas qu’Amazon soit totalement dénué de robots dans ses entrepôts. Ceux que l’on appelle les « porteurs », ces grands robots orange dont la mission principale est de réalimenter les rayons avec un stock très lourd, dont preuve d’une grande autonomie. Leur tâche est récurrente, mais face à des problèmes de place et de poids, les robots font gagner un temps précieux à l’enseigne.

L’être humain sera pour longtemps au centre de la tâche de la distribution

Aux Etats-Unis, Amazon emploie près de 125 000 salariés. La première entreprise mondiale est donc loin de se passer totalement de l’activité humaine pour automatiser la chaîne de production. Dans certains cas, les robots peuvent même compléter l’activité du salarié. C’est le cas avec les tests réalisés récemment par l’enseigne sur un robot effectuant les derniers mètres de livraison dans les quartiers accessibles. De même, les services d’Amazon visent de plus en plus les entreprises.

Il ne faut par ailleurs pas oublier qu’Amazon, c’est aussi un service client, un service Amazon Prime donnant accès à une plateforme de streaming… Il y a fort à parier que l’humain aura toujours sa place dans un tel système au titre de régulateur. Néanmoins, il y a également fort à craindre que les effectifs diminuent à cause de la généralisation de la robotique.

Voir aussi >> Apple surestime-t-il l’autonomie de la batterie des iPhone ?

Scott Anderson, responsable robotique chez Amazon, n’est pas très optimiste

C’est à l’occasion de la visite officielle d’un entrepôt d’Amazon que Scott Anderson, le responsable du développement robotique de la marque, a rationalisé les croyances en la matière. Si Amazon mise sur la recherche et le développement de la robotique dans ses entrepôts, la technologie n’automatisera pas toute la chaîne de production avant au moins 10 ans. Les salariés ont donc encore de beaux jours devant eux, sans craindre que leurs emplois ne soient menacés par l’arrivée des machines.

Que pensez de cette décision ?

Amazon n’aura pas recours à l’automatisation des entrepôts avant au moins 10 ans
4.5 (90%) 2 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here