L’Allemagne s’attaque à Facebook et WhatsApp !

0

facebook-whatsapp

L’Allemagne a Facebook dans le collimateur. De fait, ce dernier souhaiterait récupérer des données de WhatsApp. L’Allemagne s’y oppose. 

Décidément les problèmes de partage de données sont un problème récurrent. Facebook a entrepris il y a quelques mois de ça, en mai exactement de récupérer des données de WhatsApp (qui lui appartient) ce à quoi le pays dirigé par Angela Merkel s’oppose.

Facebook : un manquement à ses engagements

Si cet échange peut paraître normal au premier abord, les autorités de protection des données personnelles ne l’entendent pas de cette oreille. Selon Johannes Caspar, le commissaire de Hamburg, les deux entités avaient affirmé lors de l’acquisition par Facebook « que les données ne seraient pas partagées mutuellement ». Il rajoute également que ce manquement à de tels engagements représente aussi « une infraction au droit national de la protection des données ».

Dans le même temps, la firme de Mark Zuckerberg a pris position. Cette dernière a décidé de faire appel de la décision des autorités allemandes. Cette affaire liée encore à la délicate protection des données va faire les choix blancs dans le secteur. Avec les différents vols de données, comme celui des 200 millions de comptes Yahoo, place ce problème dans tout un contexte délabré dans ce secteur.

Et vous, pensez-vous que Facebook a raison de faire cet appel ? Partagez votre avis !

L’Allemagne s’attaque à Facebook et WhatsApp !
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here