À cause d’un spyware, 500 applications ont été retirées du Google Play Store

0

Google Play StorePlus de 500 applications ont été ôtées du Google Play Store à cause de la menace d’un spyware. Ces applications ont connu des millions de téléchargements. 

Le Google Play Store est disponible sur tous les appareils ayant pour système d’exploitation Android. Un fait très rare vient d’être remarqué sur ce store. Plus de 500 applications présentes portaient la menace d’un spyware. Un spyware est un logiciel malveillant permettant d’espionner les faits et gestes de la personne l’ayant installé. Pour être exact, ces applications étaient dotées d’un logiciel publicitaire nommé Igexin. C’est ce logiciel qui permettait l’installation du spyware. L’autre chose très inquiétante, est que ces applications n’étaient pas isolées. Au contraire, elles connaissaient tous des millions de téléchargements. Le Google Play Store, a donc décidé de réagir en expulsant toutes les applications porteuses de ce spyware.

Le Spyware présent dans le Google Play Store était dans de nombreuses applications de divers types : météo, jeux, etc.

Ce sont les experts en sécurité de Lookout Sécurity Intelligence qui ont mis au point un SDK publicitaire. Celui-ci était nommé Igexin. Ce virus est d’une grande dangerosité. En témoigne, dans quels types d’applications il sévissait. En effet, il venait dans les applications que tout le monde télécharge. Par exemple, Igexin a été décelé dans un jeu qui a été téléchargé 50 millions de fois. De plus, on l’a aussi observé dans une application météo téléchargée plus d’un million de fois. Par ailleurs, on l’a également aperçu dans un éditeur photo lui aussi téléchargé à un million de reprises. Nous vous recommandons de faire très attention lorsque vous téléchargez. Veillez à bien vérifier ce que vous acceptez d’installer.

Avez-vous déjà été victime d’un Malware ? Racontez votre expérience dans les commentaires.  

À cause d’un spyware, 500 applications ont été retirées du Google Play Store
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here