7 ans en prison pour ce hacker qui a piraté les registres d’une prison

0

Konrads Voits passera les 7 prochaines années en prison. Ce hacker a été condamné pour avoir tenté de modifier les données informatiques d’un prisonnier afin de réduire sa peine.

7 ans en prison pour ce hacker qui a piraté les registres d’une prison
Le hacker Konrads Voits passera 7 ans en prison

C’est un scénario digne d’un épisode de Prison Break. Konrads Voits, un habitant du Michigan, n’a pas hésité à recourir à la nouvelle technologie pour réduire la peine d’un ami emprisonné dans l’établissement pénitentiaire Washtenaw County. Malheureusement, peut-être par manque d’expérience, le pirate n’a pas atteint son objectif. Pourtant, le hacker âgé de 27 ans avait réussi à développer une stratégie sociale qui aurait pu fonctionner s’il avait pris suffisamment de précautions. En effet, Konrads avait pour but de pénétrer dans les bases de données de la prison. Pour ce faire, il a mis en ligne un site web reprenant les codes de celui de l’établissement, en l’enregistrant à l’adresse www.ewashtenavv.org alors que le site officiel est www.ewashtenaw.org.

Une tentative de libération qui a échoué pour ce hacker

Dans le but de s’emparer des identifiants du personnel de l’établissement pénitentiaire, Konrads Voits a donc décidé de lancer une opération de phishing. Pour ce faire, il a motivé ceux-ci à saisir leurs logins et mots de passe sur le faux site web en leur envoyant des e-mails. Malheureusement, cette stratégie n’a pas fonctionné parce qu’aucun des administrateurs du lieu contactés n’a voulu suivre les consignes prescrites par les courriers électroniques. C’est à ce moment-là que le hacker a décidé de passer au plan B.

Il a ainsi joint au téléphone les membres du personnel de la prison en se faisant passer pour un technicien informatique en charge de mettre à jour X.Jail, le logiciel de gestion des données des prisonniers. Une méthode qui a porté ses fruits car grâce à elle, l’homme est parvenu à voler 1600 logins. Alors qu’il était tout près du but, Konrads a négligé l’hypothèse selon laquelle une connexion sur le serveur depuis l’extérieure de la prison serait considérée comme une intrusion. Les administrateurs du lieu ont aussitôt alerté le FBI. Face à cette tentative de modification des données d’un prisonnier, Konrads Voits a été condamné à 7 années de prison avec une amende de 235 488 dollars.

Que pensez-vous de cette tentative ratée ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires !

7 ans en prison pour ce hacker qui a piraté les registres d’une prison
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here