Revenge porn : Facebook veut améliorer la protection de vos photos intimes

0

Facebook cherche apparemment à devenir une référence dans la lutte contre le revenge porn. En partenariat avec d’autres entités, notamment des ONG, le réseau social travaille sur la mise en place d’une plateforme sécurisée pour l’échange de photos coquines.

Revenge porn : Facebook veut améliorer la protection de vos photos intimes
Facebook

La lutte contre le revenge porn nécessite la participation de chacun. En effet, malgré les efforts déployés par les autorités pour éradiquer ce phénomène, elles continuent de recevoir des plaintes. C’est sans doute l’une des raisons qui ont poussé Facebook à collaborer avec des ONG, entre autres la Cyber Civil Rights Initiative, le UK Revenge Porn Helpline et l’YWCA Canada, pour trouver des solutions permettant de mettre un terme à cette pratique.

D’après Antigone Davis, chef de la sécurité de Facebook, grâce à cette initiative lancée par le réseau social, « les gens ne devraient pas avoir la possibilité de partager des images intimes pour heurter autrui. » Quoi qu’il en soit, nous ne pouvons pas nous empêcher de dire que cette décision est intervenue après que l’image de Facebook ait été ternie par le scandale Cambridge Analytica. Est-ce qu’il s’agit d’une initiative visant à redorer le blason du réseau social ? À chacun sa réponse…

Revenge porn : Facebook compte garder une empreinte des contenus

La méthode que Facebook compte adopter dans cette lutte contre le revenge porn est plutôt simple. Grâce à un formulaire disponible sur la plateforme, l’utilisateur pourra générer un lien permettant de télécharger la photo ou la vidéo. Une équipe spécialisée se chargera ensuite de la vérification du formulaire dûment rempli. Puis, un algorithme dédié créera une empreinte propre à chaque contenu. De cette façon, toute publication du même contenu sur Facebook, Messenger ou Instagram ne sera pas possible. Sachez que pour plus de confidentialité, le réseau social efface automatiquement la photo ou vidéo coquine 7 jours après la création du lien, et donc, son envoi.

Pensez-vous que cette technique sera efficace pour lutter contre le revenge porn ?

Revenge porn : Facebook veut améliorer la protection de vos photos intimes
4 (80%) 1 vote

Commentaires

Laisser un commentaire