Smartphone et musique : un mauvais cocktail pour les oreilles de nos ados ?

0

Adolescent musique casqueUne enquête vient d’être réalisée concernant les risques liés à l’utilisation du smartphone pour écouter de la musique par les ados. Et les résultats sont vraiment inquiétants.

Quelques jours avant la journée nationale de l’Audition qui s’est tenue le 09 mars dernier, l’association JNA avait rendu publics les résultats d’une enquête Ifop. Cette dernière est intitulée « Le smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? ». Pour aboutir à ces résultats, l’association a posé des séries de questions auprès de 1200 personnes, représentant les Français de 15 ans et plus.

91 % des ados utilisent leur smartphone pour écouter de la musique

Sur ces 1200 personnes, 88 % ont un smartphone qui leur donne la possibilité d’écouter de la musique en mobilité. Et environ la moitié de ces jeunes-là se servent de leur téléphone mobile pour une telle finalité. Ce taux arrive jusqu’à 91 % chez les utilisateurs entre 15 et 17 ans. Ce qui semble inquiétant, c’est le fait que pour les jeunes appartenant à cette tranche d’âge, la durée d’écoute est la plus longue. De plus, ils utilisent des oreillettes, alors que selon l’association JNA « la dangerosité pour la santé auditive se trouve augmentée du fait de l’introduction des oreillettes dans le creux du conduit auditif ». 25 % des 15-17 ans avouent avoir l’habitude d’écouter de la musique avec un volume sonore élevé et indiquent avoir ressenti des effets négatifs. En tout cas, la JNA précise que ce geste peut entraîner une fatigue auditive. Cette association a aussi tenu à préciser qu’une exposition intensive peut entraîner « des dégâts insidieux, mais irréversibles » et « des traumatismes sonores (acouphènes, hyperacousie…) ».

Dites-nous ce que vous pensez des résultats de cette enquête menée par la JNA !

 

Smartphone et musique : un mauvais cocktail pour les oreilles de nos ados ?
4 (80%) 1 vote

Commentaires

Laisser un commentaire