Lee Jae-Young, numéro deux de Samsung, encourt 12 ans de prison

0

Lee Jae-Young, numéro deux de Samsung, encourt 12 ans de prisonLe vice-président de Samsung risque 12 années de prison à cause d’une affaire de corruption. Malgré cela, la firme sud-coréenne se porte bien.

Si vous ne le savez pas encore, notez que Lee Jae-Young est l’enfant le plus âgé et seul fils du président de Samsung, Lee Kun-hee. Si on vous parle de lui aujourd’hui, c’est parce que nous avons des nouvelles concernant son procès. En effet, la justice veut maintenant le mettre derrière les barreaux, et ce, pendant 12 ans. Pour rappel, l’héritier de l’Empire sud-coréen est accusé de corruption. Une affaire qui a d’ailleurs entraîné la destitution de la présidente Park Geun-Hye. Le moins que l’on puisse écrire, c’est que ce vice-président de la firme sud-coréenne est réellement dans le viseur de la justice du pays.

Un coup dur pour le fils du patron de Samsung

Depuis des mois, la justice sud-coréenne mène une bataille contre les « gros poissons » impliqués dans des affaires de corruption au sein des hautes sphères de l’État. Et désormais, comme le procureur tient le vice-président de Samsung, il veut que celui-ci soit enfermé le plus longtemps possible. D’ailleurs, il a été prouvé que Lee Jae-Young avait offert des chevaux à la fille de la confidente-gourou de la présidente afin de faciliter des négociations entre l’État et Samsung. En plus de cette accusation en matière de corruption, d’autres charges sont retenues contre Jae-Young. Il est entre autres accusé d’abus de pouvoir pour avoir contraint des actionnaires de Samsung à se soumettre à ses conditions dans la stratégie de « fusion tactique » qu’il avait mis en place en 2015. Cela lui a permis de récupérer les rennes de la société en seulement une année. Quoi qu’il en soit, cet épisode ne semble pas affecter le fonctionnement de Samsung. Au contraire, la firme est plus performante que jamais comme témoigne le succès du Galaxy S8.

Votre avis sur ce sujet nous intéresse. N’hésitez pas à écrire dans les commentaires.

Lee Jae-Young, numéro deux de Samsung, encourt 12 ans de prison
4.5 (90%) 2 votes

Commentaires

Laisser un commentaire